Fabriquer son shampoing solide, c’est rapide !

Il y a bientôt deux ans, je prenais conscience de l’existence du mouvement zéro déchet.

Je prenais également conscience de toutes les cochonneries que les industriels nous faisaient « avaler ».

Notamment, le silicone dans les shampoings par exemple. Ayant les cheveux qui regraissent rapidement , il me fallait une solution.

J’ai repensé aux shampoings que j’avais essayé dans ma vie. Et puis il y avait ces shampoings solides : pratiques et sans emballage plastique, je trouvais la solution idéale.

Bref, je commençais des recherches pour créer mon propre shampoing solide.

Après lecture de différents articles de blogues, je m’étais fait ma propre recette :

Pour environ deux pains de 50 g chaque.

  • 60 g de SCI
  • 10 g d’eau
  • 20 g d’huile végétale
  • 10 g de poudre de shikakaï
  • 15 à 20 gouttes d’huile essentielle + vitamine E

Au bain-marie, faire fondre le SCI dans l’eau et l’huile végétale. Ajouter ensuite la poudre de shikakaï. Hors du feu, ajouter le reste des ingrédients puis placer la pâte obtenue dans des moules.

Ça me convenait bien.

Mais en lisant un peu plus, j’ai appris que le tensioactif, soit le SCI (ou Sodium Cocoyl Isethionate) n’était pas forcément bon en grande quantité.  J’ai trouvé l’article de blogue de Flo (dimensionflo.com) qui est très très complet et qui propose une recette de shampoing avec seulement 50 grammes de tensioactif ! Tu peux retrouver la recette de shampoing solide que j’utilise dorénavant dans cet article.

Et ça donne quoi ?

Je fais le double de la recette ce qui me donne 4 pains de shampoings (environ 50 grammes chacun). Je passe 20 minutes environ devant mes ingrédients et casseroles pour les faire et je suis tranquille pendant 3-4 mois si ce n’est pas plus par la suite.
BONUS : Je peux choisir les ingrédients/actifs que je mets dedans, selon mon type de cheveux 😍

Désolée pour la qualité des photos, ce n’est pas terrible 😅

Et je te jure que ça mousse !!!

Bref, tu essaies quand ? Donnes moi des nouvelles si jamais tu te lances dans cette confection !


PS : Je sais, le shampoing ne peut pas être appelé naturel. Il y a de la chimie toxique en dessous de tout ça. Alors, tu me connais, j’ai voulu creuser. J’ai demandé à Monsieur Fabien Girard quelle plante était riche en saponine. Ouais, je vais surement essayer de faire quelques expériences avec ça l’été prochain. À suivre… 😉

 

1 Comment

  1. Un grand merci à la petite qui rêve pour la recette. Ma famille l’utilise depuis 2 ans maintenant et en plus d’être zero déchet, ce shampoing nous a permis d’espacer nos lavage de cheveux !
    MERCI

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s